PLANCHER CHAUFFANT

installation plancher chauffant

Le plancher chauffant présente de multiples avantages : gain d’espace au sol et aux murs, répartition homogène de la température, confort optimal, économies d’énergies, facile à poser dans la construction. Intégré dans le sol de votre maison, le plancher chauffant est un émetteur «réparti» (contrairement au radiateur, qui est un émetteur «localisé ») : il chauffe l’intégralité des pièces de votre habitat, de manière homogène. Avec le plancher chauffant, la surface de votre sol se comporte comme un grand radiateur, qui diffuse la chaleur par rayonnement, en tous points de votre logement. Pour réaliser un maximum d’économies d’énergie et bénéficier d’un confort de chauffe optimum, tout en préservant l’environnement, associez votre plancher chauffant à des équipements éco-performants ou utilisant des sources d’énergies renouvelables :

  • chaudière à condensation,
  • chaudière basse température,
  • pompe à chaleur…

LE PLANCHER CHAUFFANT HYDRAULIQUE

Le plancher chauffant hydraulique est le meilleur système de diffusion sur le marché à l’heure actuelle. En effet, il offre le choix de l’énergie à utiliser (bois, gaz, fioul…), et c’est aussi un des systèmes les plus économiques au quotidien, car on trouve de plus en plus de modèles fonctionnant à basse température.

plancher chauffant

FONCTIONNEMENT

PH ENERGIES et PH NEUF installent des planchers chauffants en collaboration avec TMS® de la marque EFISOL. Ce sont des panneaux isolants en mousse rigide de polyuréthane destinés à l’isolation sous chape flottante ou dallage. Support idéal des systèmes de chauffage intégrés dans le sol.

  • Conductivité thermique : 0,025 W/(m.K) pour l’épaisseur 25 mm
  • Conductivité thermique : 0,023 W/(m.K) pour les épaisseurs 30 mm
  • Conductivité thermique : 0,022 W/(m.K) pour les épaisseurs 40, 48, 52, 56, 68.
plancher chauffant tms

DES REGLES DE FONCTIONNEMENT STRICTES

Les planchers chauffants sont soumis à des règles très strictes de fonctionnement et de régulation. Ainsi, la norme française (NF) DTU 65.14 impose que la température du fluide circulant dans le plancher chauffant doit être limitée à 50°C et la surface au sol en contact avec les habitants doit être inférieure à 28°C maximum. Le plancher chauffant fonctionne donc en basse température. Par ailleurs, plus la surface d’échange de l’émetteur est importante et plus la température du fluide est faible.